Xavier Niel, des sex-shops à Free : un parcours atypique

Du Minitel rose, tout en passant par la case prison, à la création de Free, portrait d’un homme aux multiples “révolutions” et au parcours plus qu’atypique dans le milieu agité des télécoms.
Total
0
Shares

Depuis plusieurs mois, la presse s’impatiente au sujet de la sortie tant attendue de la nouvelle Freebox, promise comme “très disruptive” par son créateur Xavier Niel. Il y a plus de 7 ans, l’opérateur Free lançait sa Freebox Révolution, destinée à rester 5 ans. Après la seconde révolution de Xavier Niel concernant son forfait mobile illimité, peu de changements se sont produits et la future Freebox se fait attendre.

Mais comment cet entrepreneur français à succès a t-il réussi à réunir pas moins de 2,6 millions de clients en seulement 3 mois après le lancement de Free Mobile ? Comment Xavier Niel a-t-il réussi à attirer plus d’un cinquième des Français vers ses offres mobiles en seulement 6 ans ?

De la prépa Maths au Minitel rose

Étudiant en Maths Sup, il abandonne ses études pour se lancer dans le business, très lucratif pour l’époque, du Minitel rose et des sex-shops. Accusé de détournements de fonds dans ces activités, il est condamné à deux ans de prison avec sursis et 250 000 euros d’amende. Dès lors, Xavier Niel se fait connaître sous le nom du “roi du porno”. Image qu’il va très vite faire disparaître avec le rachat du quotidien “Le Monde” aux côtés de Matthieu Pigasse et Pierre Bergé.

Les débuts d’une révolution

En 1999, il crée Free, filiale du groupe Iliad, et c’est le début d’une révolution : c’est en effet le premier opérateur à proposer un accès gratuit à Internet. En 2002, il offre un accès à internet illimité en lançant la Freebox qui est un réel succès.

© Freenews
© Freenews

Dix ans ans après, en 2012, il casse les prix en proposant un forfait Free à 2€, ainsi qu’un second, illimité, pour seulement 19,99€ par mois. Ces deux forfaits n’ont cessé de séduire la clientèle durant de nombreuses années, mais depuis peu, Free connaît une hausse des résiliations du forfait à 2€ sans précédent. Xavier Niel a en effet joué la carte de l’immuabilité mais une lassitude ainsi qu’une attente de renouveau se fait attendre de plus en plus.

Une expansion au delà des frontières

Au delà des frontières, Monsieur Niel est tout de même est en constante progression et affirme son expansion avec ses opérateurs “Iliad Italia”, filiale du groupe Iliad ayant franchi la barre de 2 millions de clients en 4 mois, “Eir”, numéro un en Irlande. et “Salt.” en Suisse avec lequel il lance une box fibre proposant un débit jusqu’à 10 Gbit/s et une Apple TV, tout en cassant les prix.

Outre ses multiples opérateurs mobile et fournisseurs d’accès à Internet, cet entrepreneur ambitieux  et désireux de révolutionner encore une fois de plus nos modes de vie, tente d’élargir son centre d’influence par la création de la Station F – actuellement le plus grand incubateur de startups au monde – et l’école 42 – une école de programmation privée et entièrement gratuite – qui sont des projets tout aussi ambitieux que ses précédents.

Xavier Niel se présente aujourd’hui comme l’une des richesses françaises la plus appréciée au sein de l’Hexagone et ne cesse d’innover dans le but  de parvenir à de nouvelles “révolutions”.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à L'Hebdo Le Rapporteur

Restez connecté à l'actualité avec L'Hebdo Le Rapporteur !

You May Also Like
11

La révolution Free, c’était il y a 8 ans

Il y a plus de 7 ans, l’opérateur Free lançait la Freebox Révolution, destinée à rester pour 5 ans. Après la seconde révolution de Xavier Niel avec Free Mobile et son forfait mobile à 2€, peu de changements se sont produits et la future Freebox v7 se fait attendre.
View Post